A l’origine de tout accompagnement holistique , il y a UNE HISTOIRE. 

Je t’en raconte deux, pour mieux t’expliquer comment je travaille et ce que peuvent t’apporter la naturopathie, la gestion émotionnelle et le coaching dans un accompagnement santé et bien-être. 

L'histoire d'Anna

Anna a 36 ans. Elle est en couple, jeune maman, avec un travail assez stressant. Anna se sent souvent dépassée, débordée par la vie en général Elle n'arrive pas à se détendre, se couche le soir en pensant à ce qu'elle n'a pas fait et se réveille en pleine nuit en pensant à ce qu'elle fera le lendemain. Et à certaines périodes, c'est encore pire, elle a l'impression de ne plus rien contrôler.
Même pendant ses dernières vacances en famille, elle n'a pas réussi à décompresser , imaginant le pire durant toutes les activités, s'inquiétant pour les bagages... les billets de retour... Elle n'a pas réussi à profiter des bons moments, et a bien senti que son mari lui en voulait un peu : il avait pourtant tout préparé pour lui faire plaisir.

Pourtant elle essaye vraiment de se détendre, elle a testé de nombreuses pratiques : yoga, méditation, phytothérapie. elle a lu de nombreux livres sur la gestion du stress, mais rien n'y fait.

Réflexions

Anna rencontre  de réelles sources de stress dans son quotidien, mais sait-elle que le corps s'habitue aux hormones produites dans ces situations stressantes (cortisol, adrénaline...) et qu'il peut même en ressentir le manque. Il peut même inciter son mental à créer du stress pour pouvoir  produire à nouveau ces hormones. 

Anna a parfois l'impression de perdre pied sans raison, mais sait-elle qu'à certaines périodes de son cycle, les modifications hormonales ( progestérone, oestrogènes ..) peuvent littéralement modifier la façon dans elle voit le monde.

Je m'intéresse également à son alimentation. En effet des carences en certains nutriments, vitamines et minéraux peuvent modifier la production des neurotransmetteurs et des hormones de l'organisme, entraînant ou aggravant certains phénomènes de stress ou de dépression.

Enfin, Anna a testé de nombreuses techniques pour améliorer sa situation et c'est une très bonne chose. Mais toutes ces pratiques, aussi efficaces soient-elles, nécessitent d'être intégrées pour fonctionner.  Une fois intériorisées, elles peuvent être utilisées comme des outils de développement personnel dès que le besoin s'en fait sentir.

L'histoire de Stacy

Stacy a 47 ans. Elle est débordante d'énergie et adore passer du temps avec ses copines, pour un petit resto ou une séance de zumba.

Pourtant, depuis quelques mois, Stacy se sent un peu fatiguée. Elle se réveille souvent la nuit, commence à ressentir des petites douleurs au niveau des articulations et elle a pris 3 kilos qui ne veulent pas partir. Pourtant elle fait du sport et surveille son alimentation. Elle a fait le lien avec son âge et les changements de son cycle, peut-être les premiers signes de la pré-ménopause mais c'est tout de même désagréable.

En plus, elle s'inquiète beaucoup pour les années à venir, elle s'angoisse au sujet de sa santé, s'inquiète des dépistages qui
seront à faire.
Et puis elle entend énormément parler des problèmes de dépendance, des pathologies du vieillissement et Stacy, elle, elle aimerait bien garder sa mobilité et sa vivacité le plus longtemps possible.

Réflexions

 Stacy surveille son alimentation et a donc décidé d'enlever les produits qu'elle estime être mauvais pour son poids. Mais elle n'obtient pas de résultats sur la durée. J'explique donc à Stacy que pour bien fonctionner,  son organisme a besoin de certains nutriments dont elle le prive, pensant bien faire. Ces restrictions  alimentaires peuvent altérer les processus de digestion, d'élimination, et favoriser la prise de graisse au détriment de la masse musculaire. 

Stacy souhaite rester en pleine santé le plus longtemps possible et elle s'est donc inscrite en salle de sport. Très bonne initiative ! Mais sait-elle que la Zumba ne suffira pas à prévenir efficacement le vieillissement et les pathologies qui l'accompagnent.  L'OMS détaille très bien ce sujet en insistant sur les 3 éléments essentiels de l'activité physique, quel que soit l'âge :  force, souplesse, et endurance . Dit autrement, ça donne musculation, étirements ou yoga et cardio 🙂

Concernant ses craintes sur sa santé en général,  rien d'étonnant car la période est un peu anxiogène : on entend beaucoup parler la recrudescence de certaines pathologies, maladies de civilisation, virus, maladies dégénératives tout en expliquant qu'il sera difficile de les prendre en charge correctement. Dans cette situation, il faut bien sur être suivi régulièrement par son médecin, effectuer des contrôles nécessaires, mais surtout apprendre à mieux se connaître, à s'écouter davantage.  Qui mieux que Stacy peut savoir comment elle se sent ?  Elle doit donc comprendre les étapes par lesquelles elle passe, pour pouvoir adapter son hygiène de vie , faire la paix avec ses émotions et profiter pleinement et sereinement de la vie.

Cette page ne comporte aucune information médicale et ne propose aucun traitement. Le mot « santé » est utilisé dans sa définition la plus simple, celle du Larousse : état de bon fonctionnement de l’organisme, harmonie de la vie mentale. Tout problème médical nécessite la consultation  d’un professionnel de santé. 

 

Retour en haut